On estime que 200 000 millions de personnes souffrent de troubles de thyroïde dans le monde. Certaines pathologies peuvent être traitées, d’autres nécessiteront une intervention chirurgicale. On retrouve parmi celles-ci le goitre, qui se reconnait par une augmentation du volume de la glande elle-même, les nodules de la thyroïde, l’hyper et l’hypothyroïdie.

La glande thyroïde plus en détails

Elle se situe dans la partie inférieure du cou. On pourrait la comparer d’aspect à un papillon. Elle est productrice d’hormones qui contrôlent le métabolisme (oxygène, température, protéines, sucres…) et agissent sur certains systèmes, notamment les muscles, le système nerveux, et le rythme cardiaque.

Quelles sont les maladies causées par la thyroïde?

Un goitre peut survenir suite à une carence en iode. Il est conseillé alors d’enrichir son régime en iode. 

L’inflammation de la thyroïde peut aussi être une cause, tout comme les facteurs d’hérédité, ou encore certains médicaments. Le médecin doit avertir le sujet si certains médicaments peuvent provoquer des dérèglements de la glande thyroïde.
L’hyperthyroïdie

Elle est dûe à une production en excès d’hormones. De nombreux symptômes permettent d’identifier un cas d’hyperthyroïdie, notamment la fatigue et les troubles du sommeil, une perte de poids malgré un fort appétit, des troubles de l’humeur, et parfois un état dépressif. D’autres signes comme la transpiration, les palpitations, ou des règles au cycle anarchique sont susceptibles de soupçonner une hyperthyroïdie.

L’hypothyroïdie

Contrairement à l’hyperthyroïdie évoquée ci-dessus, elle est dûe à une production insuffisante d’hormones. Les symptômes sont également nombreux. Etat de fatigue physique et intellectuelle, peau très sèche, perte des poils, notamment les sourcils, baisse de température du corps, constipation, prise de poids malgré un faible appétit, raideurs au niveau des muscles.

Une dépigmentation de la peau

Chez certaines personnes ayant développé un vitiligo, il y aurait parfois une liaison avec un dérèglement de la thyroïde. Le vitiligo est une maladie de la peau qui laisse apparaitre des tâches blanches dûes à une dépigmentation de la peau. Un traitement ne fera pas forcément revenir la peau à la normale, une fois que le vitiligo est déclenché, son évolution est imprevisible. Même si cette maladie n’est pas dangereuse pour la santé, elle est socialement mal vécue car cette pathologie est rare et bon nombre de personnes ne la connaissent pas. Cela suscite souvent des regards curieux voire insistants qui mettront la personne mal à l’aise. Il existe ajourd’hui des produits sur mesure pour dissimuler le vitiligo afin que la personne retrouve confiance en elle.

Le risque plus élevé chez la femme

Les femmes ont plus de risques de développer des troubles de la thyroïde que les hommes. 

L’âge entre aussi en ligne de compte, le risque étant plus élevé au delà de 55 ans.

Un facteur héréditaire, le sujet sera à surveiller s’il existe des antécédents familiaux.

La consommation d’iode est à surveiller, une carence ou un excès provoquera un désordre de la glande.

Certains médicaments augmentent le risque, consulter le médecin en cas de doute avant de commencer un traitement.

Le tabac. Il n’est bon pour rien, et le risque est plus élevé chez une personne fumeuse ou ayant été fumeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *