Comment obtenir un prêt pour sa création d’entreprise ?

Vous ambitionnez de créer une entreprise, mais vous n’avez pas les moyens financiers suffisants. Dans le cadre de ce type de projet, un appui financier est toujours nécessaire, et la solution la plus appropriée, c’est de recourir aux établissements financiers. Pour vous aider à réaliser ce projet, découvrez les démarches à effectuer pour obtenir un prêt création d’entreprise

La constitution du dossier de projet

En premier lieu, avant de procéder à une demande de prêt création d’entreprise auprès d’une banque, le projet de création doit être bien solide, avec des documents bien préparés. 

Le business plan

Le business plan est le document de base d’une demande de prêt bancaire. Il est destiné à convaincre les banques d’apporter un soutien financier au projet. Il résume le projet entrepreneurial, mais décrit également la stratégie proposée pour réaliser le retour sur investissement. 

Le plan de financement

Le plan de financement est un autre document indissociable du business plan, et il s’agit d’un facteur décisif quant à l’acceptation de la demande de prêt création d’entreprise. Il définit et démontre la fiabilité financière du projet, incluant les besoins financiers indispensables au démarrage de l’activité en tenant compte des  ressources disponibles. Les besoins comprennent les frais d’établissement, liés aux démarches de création (honoraires des avocats rédigeant les statuts et frais de greffes), les immobilisations immatérielles (frais de publicité ou de logiciel) et les immobilisations matérielles (incluant mobiliers et véhicules). Les immobilisations financières (loyer, et dépôt de garantie), la trésorerie de démarrage (pour financer la TVA), et le fonds de roulement (pour le cycle d’exploitation au démarrage de l’entreprise) en font aussi partie. 

Concernant le plan de financement, les ressources proviennent  des capitaux propres, issus des apports des associés, et des capitaux empruntés. 

Les critères d’obtention de prêt création d’entreprise

Les critères d’obtention de prêt création d’entreprise varient en fonction de chaque établissement, mais ces institutions partagent des attentes communes pour l’étude du projet. Aussi, il est important d’accorder plus d’attentions aux détails. Il est à noter que pour mieux répartir les risques, l’entrepreneur  peut toujours établir des demandes auprès de plusieurs banques pour diviser le montant de l’emprunt. 

Un projet financièrement fiable

Un projet réaliste et un business plan bien défini sont un critère permettant de convaincre la banque d’accorder un financement. Le montant de l’emprunt doit être bien analysé. Il faut qu’il soit ni sous-estimé ni surestimé.  

Le montant des capitaux propres et empruntés bien équilibré

La banque pense à ses intérêts, tout autant qu’à celui de l’emprunteur. En l’occurrence, il privilégie le partage de risques, d’où l’intérêt de veiller à l’équilibre des fonds propres et des emprunts, si possible à égalité. 

En cas de problèmes pour avoir un fonds suffisant pour soumettre une demande de prêt bancaire, il est toujours possible de recourir au prêt d’honneur pour augmenter son apport, sans intérêts, ni encore moins garanties. 

Les alternatives en cas de refus

Les institutions financières peuvent refuser les demandes de prêt création d’entreprise, moyennant de motifs solides et de bons arguments. Si ce cas se présente, et que les motifs semblent discutables, il est possible de faire appel au médiateur du crédit qui servira d’intermédiaire avec la banque. 

Sinon, un refus peut être une opportunité pour  améliorer le projet. Il est possible de faire une demande d’accompagnement auprès des organismes appropriés pour le peaufiner. 

Enfin, le financement de projet peut aussi se faire via une campagne de crowfunding, ou d’un business angel. Ces moyens sont aussi efficaces pour la concrétisation de certaines ambitions entrepreneuriales. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *