extension maison conseils

Si vous vous sentez à l’étroit dans votre maison et que vous ne voulez pas déménager, l’extension de celle-ci est une meilleure alternative pour laquelle vous pouvez opter. De nombreuses possibilités s’offrent à vous : aménagement des combles, surélévation de toiture, création d’une pièce supplémentaire de plain-pied, etc. Avant de vous lancer dans la réalisation des travaux d’extension maison, voici l’essentiel à savoir.

Savoir les principes des travaux d’extension

L’extension maison est un projet qui mérite une étude en amont de plusieurs paramètres, notamment le plan et le budget. Vous avez en effet besoin d’évaluer les travaux à réaliser pour établir le devis exact. Sachez que dans ce genre de projet, vous devez toujours viser la simplicité et l’harmonie. Ces dernières représentent la continuité entre l’ancienne maison et le nouvel espace créée. Aussi, il faut savoir que les travaux d’extension maison se portent principalement sur la forme de la toiture, l’agencement des façades et les volumes.

A part l’aspect architectural et financier, vous avez aussi à vous renseigner sur toutes les démarches administratives auxquelles vous devez vous soumettre. Il faut enfin vous informer sur les contraintes d’urbanisme pour bien réaliser votre projet d’extension maison.

Consulter le Plan local d’urbanisme

La première étape de la réalisation de vos travaux d’extension maison consiste à consulter le PLU ou Plan local d’urbanisme. C’est un document officiel comprenant les règles de rénovation et de construction de tout type de bâtiment ayant lieu dans votre commune ou votre arrondissement. Aussi, il délimite les terrains constructibles, les normes applicables et les distances à respecter.

Certains PLU imposent même des règles architecturales (forme et dimensions de l’extension). Vous avez intérêt à respecter les conditions qui y sont stipulées afin d’éviter un éventuel litige avec les voisins et les autorités, et aussi de travailler en toute tranquillité.

Se référer aux COS et PPR

Outre le PLU, il faut aussi vous référer au COS ou Coefficient d’occupation des sols. Il s’agit d’un autre document officiel consultable auprès de la mairie. Vous y trouverez les informations déterminant la quantité maximale et minimale d’extension acceptée sur une propriété foncière. C’est nécessaire de le lire attentivement avant de demander votre permis de construire.

Il y a un autre document dont le contenu mérite aussi votre attention : le PPR ou Plan de prévention des risques naturels. Celui-ci contient des informations relatives aux mesures de sécurité et aux zones à risques. Vous devez en tenir compte pour éviter ou, au moins, réduire les risques, entre autres, l’inondation.

Demander un permis de construire

Au même titre que les constructions neuves, les travaux d’extension maison exigent une demande d’autorisation, et ce, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’un logement individuel. Cependant, dans certaines circonstances, une simple déclaration suffit selon le décret no 2011-1771 du 5 décembre 2011. C’est inclus dans la loi d’agrandissement d’habitation. Avoir connaissance de celle-ci vous donnera l’assurance de procéder dans un cadre légal et, de ce fait, sans aucune contrainte administrative. Cliquez ici pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *