Matelas et maux de dos : mieux les matelas moyennement rigides

En parlant de mal de dos, on fait généralement référence aux symptômes de divers problèmes de diverses natures.

Souvent, en l’absence de causes évidentes, l’origine des douleurs dorsales est due à des problèmes posturaux qui peuvent également être causés par des matelas trop mous ou trop vieux.

Le mal de dos et le matelas

Le mal de dos affecte parfois aussi de manière significative notre vie quotidienne, rendant souvent le travail et les autres activités quotidiennes difficiles.

Mais ce n’est pas tout : avoir à soulager la douleur du dos peut aussi coûter cher entre les examens médicaux, le manque à gagner et les frais divers.

Le fait de pouvoir dormir sur un « bon » matelas peut au contraire avoir un effet positif sur les maux de dos qui sont liés à nos postures de sommeil, et peut donc également bénéficier à notre bien-être.

Choisir le bon matelas

Au cours de leur vie, huit personnes sur dix ont eu des douleurs dorsales. Si l’on considère que nous passons environ un tiers de notre vie au lit, lorsque cette douleur persiste, le choix d’un matelas adapté à notre condition physique peut avoir un impact énorme sur nous.

Sans aucun doute un bon matelas peut contribuer à améliorer la qualité de notre sommeil et à réduire notre inconfort.

Mais qu’est-ce qu’un bon matelas ? Quelles sont ses caractéristiques les plus utiles ?

Deux sont les principaux éléments à évaluer pour choisir le « meilleur matelas pour le mal de dos » :

  • Sa rigidité
  • Le soutien qu’il offre à notre corps

Depuis des années, les médecins conseillent aux personnes souffrant de maux de dos, de dormir sur des matelas rigides. Cependant, des recherches datant de 2003 ont démontré que ce type de matelas pourrait également augmenter leur douleur.

Un groupe de chercheurs espagnols avait remplacé les matelas de 313 personnes souffrant de douleurs dorsales chroniques par de nouveaux matelas rigides ou des matelas moyennement rigides, sans expliquer sur lequel des deux types ils avaient dormi. On a ensuite demandé à ces personnes d’indiquer, sur une échelle de 1 à 10, leurs douleurs dorsales. Environ 82% des personnes qui ont dormi sur des matelas moyennement rigides ont déclaré que leur douleur avait diminué. En revanche, « seulement » 68% de ceux qui avaient dormi sur un matelas dur avaient connu le même soulagement.

En effet, selon les experts, les matelas moyennement rigides sont mieux adaptés aux courbures naturelles de notre colonne vertébrale, de sorte que les matelas moyennement rigides permettent une meilleure répartition de la pression exercée sur le corps des personnes qui y dorment.

Il en résulte une diminution de la douleur pour les personnes qui ont des problèmes de dos. Plus précisément, ceux qui sont moyennement rigides le peuvent,

  • Réduction des douleurs dorsales de 57,2 %
  • Réduction des douleurs à l’épaule de 60,8%
  • Diminution de la rigidité du dos de 59,1%,,
  • Amélioration la qualité du sommeil de 60,7 %

Les astuces et comportements à adopter en cas de mal de dos

Le mal de dos peut également être maîtrisé ou atténué par un comportement et des mesures appropriés. En voici quelques exemples.

  • Entrez et sortez du lit lentement, en faisant particulièrement attention à la façon dont vous bougez, afin d’éviter les tensions dorsales.

Pour passer de la position allongée à la position assise, la bonne manœuvre est la suivante :

  1. Amenez-vous sur le bord du lit, tournez-vous sur le côté et tournez vos genoux vers le côté du lit d’où vous allez descendre ;
  2. amenez vos pieds par-dessus le bord du lit, et laissez tomber vos pieds et vos jambes sur le sol ;
  3. en même temps, mettez votre corps en position assise à l’aide de vos bras ;
  4. prenez trois grandes respirations, en essayant de détendre les muscles de votre corps lorsque vous expirez ;
  5. fléchir les genoux, se lever sur ses pieds sans forcer son dos
  • Combinez votre matelas avec un bon sommier à lattes, éventuellement avec un sommier à lattes réglable.
  • Si vous dormez sur le côté, tenez un oreiller entre vos genoux.
  • Si vous dormez sur le dos, tenez un oreiller sous vos genoux (ou, si vous dormez sur un sommier à lattes réglable, soulevez le lit légèrement sous vos genoux).
  • Il n’est pas recommandé de dormir le ventre vide
  • La veille de votre coucher, et le matin dès que vous vous levez, faites un léger étirement.
  • Si vous en avez l’occasion, au gymnase ou à la maison, essayez de travailler/renforcer les muscles de votre dos, éventuellement en suivant un programme préparé par un spécialiste.
  • Faites attention à la façon dont vous soulevez les poids, même les plus légers : pour soulever des poids, il y a des techniques correctes et des techniques incorrectes.
  • Assurez-vous que votre lieu de travail dispose de toutes les conditions (bureau, écran, lumières, chaises) nécessaires au bien-être de votre dos.
  • Travaillez à améliorer votre posture avec constance : tant en position debout qu’en position assise.
  • Ne restez pas au lit plus longtemps que nécessaire : de nombreux psychologues et orthopédistes affirment que cela peut être contre-productif pour les problèmes de sommeil et de dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *